Projet d’établissement

Afin de répondre aux exigences du décret « Missions » l’école a choisi le Programme Intégré adapté aux Socles de Compétences proposé par la Fédération de l’Enseignement Fondamental Catholique (FEDEFOC).

Le projet éducatif a fixé pour triple objectif de former des citoyens, de développer la personnalité tout entière de l’enfant et d’éduquer aux valeurs humaines.

Le projet pédagogique et le règlement d’ordre intérieur traduisent ces objectifs en termes d’intentions précises relatives aux activités de la classe ou du cycle et de la vie de l’école.

Le projet d’établissement veut permettre à chacun d’être partenaire de la concrétisation de ces mots en actes, c’est pourquoi la présentation ci-dessous reprend à la fois les références et les actions projetées.

1. Vivre ensemble à l’école

Références aux projets et règlements Traductions en actions concrètes
Une école chrétienne

L’école Sainte Agnès veut éduquer à la laumière de l’Evangile

L’éveil religieux à l’école maternellepermet de tisser des liens entre la vie du groupe et celle de Jésus rapportée par les Evangiles.

Dans chaque classe primaire, le cours de religion catholique est donné par le titulaire de classe, ce qui permet de vivre les valeurs évangéliques dans le quotidien de la vie de la classe.
Au moment des grandes fêtes liturgiques, des célébrations rassemblent les élèves de l’école, de la classe ou du cycle.

Une école citoyenne

L’école Sainte Agnès veut aider l’enfant à devenir acteur de la vie sociale, soucieux de justice et de paix, en développant des pratiques démocratiques.

Des actions de sensibilisation sont organisées régulièrement dans les classes ou les cycles :

  • participation active à des opérations de défense et de respect des droits de l’homme;
  • implication dans des opérations humanitaires et/ou caritatives ;
  • respect de l’environnement .
 Des règles pour vivre ensemble. Les règles de vie des élèves à l’école se construisent à partir de situations vécues, elles sont élaborées à partir des conseils de classe et/ou d’élèves.

Un règlement de l’école destiné aux élèves leur est remis en début d’année. Ce texte est signé par eux et leurs parents après avoir fait l’objet d’une lecture commentée dans chaque classe. Collé dans le journal de classe, il est une référence pour les professeurs et les élèves en cas de problème.

Une école pour tous

L’école Sainte-Agnès se veut plus particulièrement attentive aux plus démunis.

L’école accueille des enfants issus de tous les milieux.

Elle se veut accueillante à des élèves issus d’autres cultures et est ouverte aux différences. Elle participe ainsi à des démarches d’intégration d’élèves de l’enseignement spécialisé et accepte, selon les moyens qu’elle peut offrir, l’éducation et l’enseignement d’enfants atteints d’un handicap.

Une école où on travaille ensemble

Eduquer en enseignant constitue une tâche commune à toute la Communauté scolaire: direction, enseignants, parents, centre PMS, personnel d’encadrement et ouvrier, pouvoir organisateur, impliquant une volonté de communication, de concertation et de transparence

L’enveloppe de communication à l’école maternelle et le journal de classe à l’école primaire sont les moyens les plus simples de communication entre école et famille.

Des réunions de parents collectives et/ou individuelles sont organisées régulièrement. Les enseignants sont disponibles avant ou après la classe pour des rendez-vous avec les familles.

La concertation au sein de l’équipe éducative garantit la continuité des apprentissages et le suivi de chaque enfant. Le conseil de participation, à un niveau plus institutionnel, se réunit au moins une fois par trimestre. Le comité des parents participe aussi à cette dynamique d’échanges entre les parents et l’école. Le centre PMS est disponible à la demande de chacun des acteurs de l’école. Ce fonctionnement favorise une collaboration efficace entre les différentes composantes de la communauté éducative

2. Les visées pédagogiques

L’école donne la priorité aux apprentissages de base: Les compétences en langue maternelle, (savoir lire, écrire, parler, écouter) sont primordiales.

En mathématiques, l’utilisation du matériel concret permet une approche structurée des compétences en saoir calculer, mesurer, structure l’esace et établir des liens logiques.

Chaque enseignant a à coeur de donner du sens à chacune d’elles.

L’école a fait le choix d’utiliser des manuels et des livres-cahiers qui permettent à l’enfant de s’exercer tant à l’école qu’à la maison.
Une farde de synthèse, commencée en deuxième année assure la continuité des apprentissages jusqu’au bout de la scolarité.

A partir de projets personnels l’enfant est amené à faire un travail de recherche qu’il est invité à partager avec ceux qui l’entourent.
Tout au long de sa scolarité, l’enfant est encouragé à utiliser des outils de référence (Bescherelle,dictionnaire, atlas…)

Toutes les activités ont l’ambition d’apprendre à l’enfant à s’organiser afin qu’il acquière, petit à petit, une méthode de travail efficace et autonome.

Avec l’aide des parents, une bibliothèque fonctionne dans l’école. De nombreuses activités sont aussi organisées en collaboration avec les bibliothèques de la commune.

L’école offre à l’enfant un apprentissage de la langue et de la culture néerlandaises. Des activités hebdomadaires en néerlandais sont organisées dès la 3ème maternelle. Elles visent principalement la communication orale dans cette langue.
L’école veut développer l’enfant dans sa globalité.

Elle vise à développer tout l’enfant dans ses aspects intellectuel, moteur, artistique, affectif, spirituel en accueillant les enfants sans distinction raciale, sociale ou philosophique.

 Des classes de plein air déroulent à plusieurs moments du cursus scolaire.

Suivant l’actualité, de fréquentes activités sont organisées (visite de musées ou d’expos, représentations théâtrales , musique…)

Les élèves de 6ème participent chaque année à la dictée du Balfroid ainsi qu’à la bataille des livres. Ceux de 5ème sont inscrits au championnat de mathématiques. L’école prend part également à diverses manifestations sportives.

A l’école primaire, un système de parrainage favorise les relations entre les grands et les plus jeunes de l’école.

Chaque enfant peut pratiquer des activités parascolaires.

Une école où on respecte les rythmes de l’enfant

L’école accepte que les connaissances de l’enfant se développent de manière propre à chacun en respectant les règles d’apprentissage.

L’école appelle chaque enfant à aller jusqu’au bout de ce qu’il peut donner. Par des activités différenciées à certains moments de la journée, elle permet à chacun d’évoluer et de s’améliorer et d’acquérir davantage de confiance en soi.

Si, en accord avec les enseignants, les parents prennent la décision de faire suivre à leur enfant, une année complémentaire au cours d’un cycle, le programme de celle-ci sera adapté aux besoins de l’enfant.

Les évaluations sont structurées, continues et constructives

L’évolution de l’élève sera suivie toute l’année par une évaluation formative qui permet à l’enfant de se situer par rapport aux compétences travaillées en classe. Elle permet à l’enseignant de tenir compte du niveau et des besoins de chaque enfant pour, le plus souvent possible, différencier sa pédagogie.

L’erreur est source d’évolution ou de questionnement et non de sanction.

L’évaluation sommative qui vise à évaluer ponctuelement le degré de maîtrise d’un partie ou de la totalité de l’objet d’apprentissage se traduit par un bulletin reprenant les résultats des interrogations et bilans de fin d’apprentissages sous forme de notes chiffrées.

A 8 et 12 ans, les élèves participent à une épreuve externe d’évaluation certificative.

L’auto-évaluation de l’élève de ses comportements et de ses apprentissages prend également une place dans le processus.

Un bulletin est remis aux élèves plusieurs fois par an. Il couvre le cycle, soit une période de 2 années scolaires.

Toutes les disciplines pratiquées par l’enfant s’y retrouvent.