Projet pédagogique

L’école est un espace physique délimité où l’on cultive l’étonnement . Elle est aussi un lieu où tous les enfants doivent avoir les mêmes chances . Un endroit suscitant l’envie de savoir pour acquérir son indépendance et le plaisir d’apprendre sans leurrer l’enfant : l’effort y est un élément intégré . Dans ce cadre, chaque enfant doit avoir l’occasion de s’émerveiller, de coopérer avec ses pairs pour progresser dans son entièreté. La confrontation des idées suscitée par le groupe scolaire tout entier permet, en outre, à chaque enfant de découvrir la perspective de l’autre développant ainsi un esprit critique.

Le projet pédagogique de l’école Sainte-Agnès constitue un ensemble de convictions pédagogiques et de moyens généraux qui permettent de les rencontrer .
L’école Sainte-Agnès affirme son intention de mettre en œuvre des pratiques pédagogiques visant à développer tout l’enfant dans ses aspects intellectuel, moteur, artistique, affectif, spirituel en accueillant les enfants sans distinction raciale, sociale ou philosophique .

Une telle pédagogie implique de chacun la mobilisation de ses capacités à accueillir les enfants, à les aider à développer une personnalité autonome, ouverte aux autres et à constituer leur(s) bagage(s) de savoir(s) et de compétences .

Par cette pédagogie,

l’enfant construit son savoir.

  • L’enfant est encouragé à poser et se poser des questions. Il trouve, au sein de l’école, des personnes à l’écoute de ses interrogations et des moyens lui permettant de vérifier ou de moduler ses hypothèses.
  • L’école offre à l’enfant un apprentissage de la langue et de la culture néerlandaises qui lui permettra de développer des compétences linguistiques.
  • L’enfant trouve du sens dans ses apprentissages car il agit sur les choses, sait pourquoi et comment il les fait.
  • L’école laisse le temps à l’enfant de (se) construire sa personnalité et ses connaissances . Elle accepte que celles-ci se développent de manière propre à chacun et en respectant les rythmes d’apprentissage.
  • L’école se veut ouverte sur l’extérieur, permettant à l’enfant de confronter ses idées et ses apprentissages à l’environnement réel en sortant de ses murs et en rencontrant des personnes-ressources .
  • Les enseignants, dans cette démarche de construction, souhaitent que l’écrit de l’enfant ait une place importante .

L’enfant vit ses relations dans une communauté

  • L’alternance entre activité individuelle et collective encourage la communication, le respect et la confiance mutuelle .
  • L’esprit scolaire est à la coopération plutôt qu’à la compétition .
  • L’organisation de lieux et de temps de parole afin que chacun s’exprime et s’écoute ouvre l’enfant à une démocratie vécue et aide la gestion des conflits .
  • Le règlement de l’école définit des règles claires et cohérentes, connues de tous .

L’enfant connaît son évolution

  • En cours d’apprentissage, des moments de communication et d’échange permettent la pratique d’une évaluation qui forme plutôt qu’elle ne sanctionne
  • Le regard extérieur de l’enseignant est aussi important que le regard personnel de l’élève encouragé à s’auto-évaluer .
  • L’équipe éducative reconnaît l’erreur comme sources d’apprentissages .
  • En fin d’apprentissage, l’évaluation sommative concrétise le niveau des acquis .

L’enfant vit son éducation aussi à la maison

  • L’école se reconnaît comme un milieu d’apprentissages spécifiques mais sait que l’enfant se forme également dans son environnement personnel .
  • Des liens de communications sont nécessaires entre le milieu familial et l’école

L’enfant évolue dans un milieu cohérent

  • Au sein de son groupe-classe, l’enfant retrouve des repères sur lesquels il peut s’appuyer tout au long de son parcours scolaire .
  • La concertation entre les adultes garantit la continuité des apprentissages .
  • L’équipe pédagogique tient à poursuivre sa formation de manière continue .
  • Celle-ci construit un chemin commun à l’école, suffisamment large pour préserver et encourager l’autonomie de l’enfant, mais suffisamment balisé pour qu’aucun enfant ne se perde en route.